En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Nouvelles

تقرير بنيامين ستورا عن الحرب الجزائرية والذاكرة في نسخته العربية متوفر على هذا الرابط

Rapport de Benjamin Stora sur la guerre d'Algérie et la mémoire en version arabe disponible  sur ce lien 

http://elabweb.online.fr/file/2021_Rapport_Stora_Arabe.pdf

Lire la suite


Samedi 22 août 2020 

Live en visioconférence de 21h00 à 23h00 heure algérienne

Le numérique éducatif à l'heure du COVID19

M. Mahieddine DJOUDI

Poitiers, France

Inscription
Français:    http://saweb.dzportal.net/index.php/619232?lang=fr 
Anglais:      http://saweb.dzportal.net/index.php/619232?lang=en
Arabe:        http://saweb.dzportal.net/index.php/619232?lang=ar

AVU2020_0822_Mahieddine_Djoudi.jpg

Lire la suite


 تضمنت مسودة مشروع تعديل الدستور, التي شرعت في توزيعها رئاسة الجمهورية اليوم الخميس, على جملة من المقترحات موزعة على ستة محاور.

  وتتمثل هذه المحاور في "الحقوق الاساسية والحريات العامة", "تعزيز الفصل بين السلطات وتوازنها" و " السلطة القضائية" و "المحكمة الدستورية" و "الشفافية, الوقاية من الفساد و مكافحته" و "السلطة الوطنية المستقلة للانتخابات", بالإضافة الى مقترحات اخرى.

   *المحور الأول : الحقوق الاساسية والحريات العامة:

- إدراج حكم بإلزام السلطات والهيئات العمومية باحترام الأحكام الدستورية ذات الصلة بالحقوق الأساسية والحريات العامة.

-النص على عدم تقييد الحقوق الاساسية والحريات العامة إلا بموجب قانون ولأسباب مرتبطة بحفظ النظام العام, أو حماية حقوق وحريات أخرى يكرسها الدستور.

-ترسيخ مبدأ الأمن القانوني.

- الحق في الحياة.

- تجريم التعذيب والاتجار بالبشر.

- حماية المرأة من كل اشكال العنف.

- استفادة النساء ضحايا العنف من هياكل الاستقبال ومن أنظمة التكفل, وكذا من طرق الطعن المناسبة.

- الحق في التعويض عن التوقيف والحبس المؤقت.

- الحق في سرية المراسلات والاتصالات الخاصة في أي شكل كانت.

-حماية الأشخاص الطبيعية عند معالجة المعطيات ذات الطابع الشخصي.

-حماية ممارسة العبادات دون تمييز.

- إقرار مبدأ التصريح لممارسة حرية الاجتماع والتظاهر.

- إقرار مبدأ التصريح لإنشاء الجمعيات ومبدأ عدم حلها إلا بقرار قضائي.

- دسترة حرية الصحافة بكل أشكالها ومنع الرقابة القبلية عليها.

- إقرار حق المواطن في الوصول إلى المعلومات والوثائق والإحصائيات واكتسابها وتداولها.

- لا يمكن للقانون أن يتضمن أحكاما تعيق بطبيعتها حرية إنشاء الأحزاب السياسية. امتناع الإدارة عن كل ممارسة تحول بطبيعتها دون ممارسة هذا الحق.

- تكريس الحق في الحصول على الماء, وترشيد استغلاله, والمحافظة عليه للأجيال القادمة.

- إلزام الدولة بضمان جودة العلاج واستمرارية الخدمات الصحية.

- تكريس مبدأ حياد المؤسسات التربوية.

- مشاركة الشباب في الحياة السياسية.

-حماية الأشخاص المسنين والفئات المحرومة ذات الاحتياجات الخاصة.

- تكريس حرية الإنتاج الفكري.

- إقرار حق المواطنين في تقديم ملتمسات لدى السلطات العمومية وإلزامها بالرد عليها.

   *المحور الثاني:تعزيز الفصل بين السلطات وتوازنها:

- تكريس مبدأ عدم ممارسة أحد أكثر من عهدتين رئاسيتين متتاليتين أو منفصلتين.

-إمكانية رئيس الجمهورية من تعيين نائب له.

- تعزيز مركز رئيس الحكومة.

-إقرار مدة حالة الطوارئ أو الحصار بثلاثين (30) يوما, لا تجدد إلا بموافقة البرلمان.

-إقرار مدة للحالة الاستثنائية (60) يوما, وعدم تجديدها إلا بموافقة البرلمان.

- إقرار حق المحكمة الدستورية في رقابة القرارات المتخذة أثناء الحالة الاستثنائية.

- إقرار التصويت داخل البرلمان بحضور أغلبية الأعضاء.

- تحديد العهدة البرلمانية بعهدتين فقط.

- التمييز في الاستفادة من الحصانة البرلمانية بين الأعمال المرتبطة بممارسة العهدة وتلك الخارجة عنها.

- إلغاء حق التشريع بأوامر خلال العطل البرلمانية.

- الحفاظ على حق التشريع بأوامر خلال مدة شغور المجلس الشعبي الوطني وفي غضون مدة الحالة الاستثنائية, مع ضرورة تقديمها للبرلمان في المدة المطلوبة.

- إلزام الحكومة بإرفاق مشاريع القوانين بمشاريع النصوص التطبيقية لها.

- إلزام الحكومة بتقديم المستندات والوثائق الضرورية الى البرلمان لممارسة مهامه الرقابية.

- إقرار إمكانية ترتيب  مسؤولية الحكومة على إثر استجواب.

 

  *المحور الثالث :السلطة القضائية:

- تعزيز مبدأ استقلالية العدالة.

- دسترة مبدأ عدم جواز نقل القاضي والضمانات المرتبطة به.

- دسترة تشكيلة لجنة المجلس الأعلى للقضاء.

- إسناد نيابة رئاسية المجلس الأعلى للقضاء إلى الرئيس الأول للمحكمة العليا الذي يمكن له أن يرأس المجلس نيابة عن رئيس الجمهورية.

- إبعاد وزير العدل والنائب العام لدى المحكمة العليا من تشكيلة المجلس الأعلى للقضاء .

-الرفع من عدد القضاة المنتخبين الذين يمثلون القضاء الجالس في عضوية المجلس الأعلى للقضاء بما يتناسب مع تعدادهم في الجهات القضائية مع الحفاظ على عدد قضاة النيابة المنتخبين.

- إدراج ممثلين اثنين نقابيين عن القضاة ورئيس المجلس الوطني لحقوق الإنسان ضمن تشكيلة المجلس الأعلى للقضاء.

*المحور الرابع: المحكمة الدستورية:

- إقرار المحكمة الدستورية بدلا من المجلس الدستوري.

- تعديل تشكيلة المحكمة الدستورية لاسيما طريقة تعيين أعضائها:

                - 4 أعضاء معينين من طرف رئيس الجمهورية.

                - عضوان اثنان (2) معينان من طرف رئيس المجلس الشعبي الوطني من غير النواب,  وعضوين اثنين (2) معينين من طرف رئيس مجلس الأمة من غير أعضاء مجلس الأمة, مع اشتراط عدم الانتماء الحزبي للأعضاء المعينين.

                 -4 قضاة منتخبين من طرف زملائهم.

- توسيع الرقابة الدستورية إلى الأوامر, وإلى رقابة توافق القوانين والتنظيمات مع المعاهدات.

- إقرار الرقابة الدستورية البعدية على الأوامر والتنظيمات.

- إقرار حق طلب الهيئات في طلب رأي تفسيري من المحكمة الدستورية.

- تكريس اختصاص المحكمة الدستورية بالنظر في مختلف الخلافات التي قد تحدث بين السلطات الدستورية بعد إخطار الجهات المختصة.

-توسيع رقابة الدفع لتشمل التنظيم إلى جانب القانون.

 *المحور الخامس:الشفافية, الوقاية من الفساد ومكافحته:

- دسترة السلطة العليا للشفافية والوقاية من الفساد ومكافحته, وإدراجها ضمن الهيئات الرقابية.

- منع الجمع بين الوظائف العمومية والنشاطات الخاصة أو المهن الحرة.

- حظر خلق أي منصب عمومي أو القيام بأي طلب عمومي لا يستهدف تحقيق المصلحة العامة.

- يجب على كل عون عمومي, في إطار ممارسة مهامه, تفادي حالات تضارب المصالح.

- التصريح بالممتلكات في بداية الوظيفة أو العهدة وعند انتهائها لكل شخص يعين في وظيفة عليا في الدولة, أو منتخب أو معين في البرلمان, أو منتخب في مجلس محلي.

- إلزام السلطات العمومية باحترام الحكم الراشد وفرض احترامه في تسيير الشؤون العمومية.

- معاقبة القانون لاستغلال النفوذ.

   *المحور السادس:السلطة الوطنية المستقلة للانتخابات:

- دسترة السلطة الوطنية المستقلة للانتخابات.

- تعزيز مهام السلطة الوطنية المستقلة للانتخابات, وتشكيلتها, وتنظيمها وعملها.

 *مقترحات أخرى:

- دسترة الحراك الشعبي ليوم 22 فيفري 2019 في إطار ديباجة الدستور.

- حظر خطاب الكراهية والتمييز.

- إمكانية تخصيص بعض البلديات بنظام خاص.

- تعزيز دور الدولة في إطار حماية البيئة والماء الصالح للشرب وتحسين نوعية الحياة.

- تكريس مبدأ حياد الإدارة, ومبدأ الشرعية, وعدم تماطلها في علاقتها معه الجمهور.

- إلزامية تعليل الإدارة لقراراتها والرد على الطلبات في الآجال التي يحددها القانون.

- تكريس مبادئ المساواة, عدم التمييز, الاستمرارية, التكيف, النوعية, الكفاءة والاستشراف للمرافق العمومية.

- لا يحتج بتطبيق القوانين والتنظيمات إلا بعد نشرها بالطرق الرسمية.

- تكريس مجلس وطني اقتصادي واجتماعي وبيئي.

- إدراج لغة تمازيغت ضمن الأحكام التي لا تخضع للتعديل الدستوري.

- إمكانية إنشاء مجالس استشارية عند الضرورة بموجب قانون أو تنظيم حسب الحالات.

- دسترة مشاركة الجزائر في عمليات حفظ السلام تحت رعاية الأمم المتحدة.

- دسترة مشاركة الجزائر في المنطقة على استعادة السلم في إطار الاتفاقيات الثنائية مع الدول المعنية.

Lire la suite


J'ai fini à mettre en place un site web d'enseignement de l’informatique à accès libre et gratuit. Il constitue le résultat d'une expérience de presque 30 ans d'enseignement à l'université. Les étudiants en informatique trouveront sans doute ce qui les intéresse surtout en cette période de confinement.

Le site est sans publicité et ne nécessite même pas l'ouverture d'un compte. Il est accessible à l'adresse : http://cours.djoudi.online.fr/  avec un forum, tchat, etc.

D’autres cours vont être ajoutés ces jours-ci.

Mahieddine DJOUDI

السلام عليكم

انتهيت بفضل الله تعالى من إنشاء موقع إلكتروني مجاني لتدريس الإعلام الآلي. إنها نتيجة حوالي 30 عاما من الخبرة في التدريس في الجامعة. لا شك أن طلاب الإعلام الآلي يجدون ما يثير اهتمامهم خاصة خلال هذه الفترة من الحجر الصحي.

الموقع خالي من الإعلانات ولا يتطلب حتى فتح حساب. يمكن الوصول إليه على العنوان التالي : http://cours.djoudi.online.fr/ وسيتم إضافة دروس أخرى هذه الأيام.

محي الدين جودي

اللهم اجعلها صدقة جارية عني وعن امي وابي وجميع أفراد عائلتي الصغيرة والكبيرة. آميـــــــــن

Lire la suite


Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a nommé jeudi les membres du nouveau gouvernement conduit par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, dont voici la liste:

- Sabri Boukadoum: Ministre des Affaires étrangères.

- Kamal Beldjoud: Ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire.

- Belkacem Zeghmati: Ministre de la Justice, garde des Sceaux.

- Abderahamane Raouya: ministre des Finances.

- Mohamed Arkab: ministre de l'Energie.

- Tayeb Zitouni : ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit.

- Youcef Belmehdi: ministre des Affaires religieuses et des Wakfs.

- Mohamed Ouadjaout : ministre de l'Education nationale.

- Chems-Eddine Chitour: ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

- Hoyam Benfriha: ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels.

- Malika Bendouda: ministre de la Culture.

- Brahim Boumzar: ministre de la Poste et des Télécommunications.

- Sid Ali Khaldi: ministre de la Jeunesse et des Sports.

- Kaoutar Krikou: ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

- Ferhat Aït Ali Braham: ministre de l'Industrie et des Mines.

- Chérif Omari: ministre de l'Agriculture et du Développement rural.

- Kamel Nasri: ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville.

- Kamel Rezig: ministre du Commerce.

- Ammar Belhimer: ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement.

- Farouk Chiali: ministre des Travaux publics et des Transports.

-  Arezki Berraki: ministre des Ressources en eau.

-  Hacène Mermouri: ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du travail familial.

-  Abderrahmane Benbouzid: ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

- Ahmed Chawki Fouad Acheuk Youcef: ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale.

- Bessma Azouar: ministre des Relations avec le Parlement.

- Nassira Benharrats: ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables.

- Sid Ahmed Ferroukhi: ministre de la Pêche et des productions halieutiques.

-Yassine Djeridene: ministre de la Micro entreprise, des startup et de l'économie de la connaissance.

-Bachir Messaitfa : ministre délégué chargé des statistiques et de la prospective.

-Foued Chehat : ministre délégué chargé de l'agriculture saharienne et des montagnes.

-Aïssa Bekkai : ministre délégué chargé du commerce extérieur.

-Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmad: ministre délégué chargé de l'industrie pharmaceutique.

-Hamza Al Sid Cheikh: ministre délégué chargé de l'environnement saharien.

-Nassim Diafat: ministre délégué chargé des incubateurs.

-Yacine Oualid: ministre délégué chargé des startup.

-Rachid Bladehane: secrétaire d'Etat chargé de la communauté nationale et des compétences à étranger.

-Bachir Youcef Sehairi: secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie cinématographique.

-Salim Dada: secrétaire d'Etat chargé de la production culturelle.

-Nouredine Morceli: secrétaire d'Etat chargé du sport d'élite.

-Yahia Boukhari a été nommé secrétaire général du Gouvernement.

Lire la suite


ابت الجامعات الجزائرية من تصنيف شنغهاي الدولي للجامعات لأفضل 500 جامعة على المستوى العالمي، ويعتمد هذا التصنيف على الأداء الأكاديمي في ما يتعلق بالبحوث العلمية وكذا حجم الدراسات والأبحاث المنشورة في المجلات.

في حين قامت مؤسسة “تايمز هاير إيديوكيشن” البريطانية المتخصصة، بإسقاط جميع الجامعات الجزائرية في تصنيف أفضل 800 جامعة في العالم لشهر ديسمبر الماضي، ويقوم الترتيب على معايير التدريس والبحث ونقل المعرفة. بينما يقيم تصنيف “ويبومتريكس” العالمي للجامعات، الذي يصدر من إسبانيا عن المجلس العالي للبحث العلمي ويغطي 25 ألف جامعة، جامعة جيلالي ليابس بسيدي بلعباس في المرتبة 1733 عالميا و الـ21 عربيا كأفضل ترتيب لجامعة جزائرية وفقا لتنصيف شهر جانفي الماضي، واحتلت جامعة سعد دحلب بالبليدة المركز 3760 عالميا و89 عربيا، فيما جاءت جامعة خنشلة في المرتبة 14393 عالميا والـ 389 على الصعيد العربي.

source : http://www.elkachef.net/?p=18418

13 mai 2017

Lire la suite


The Linking Open Data cloud diagram This web page is the home of the LOD cloud diagram. This image shows datasets that have been published in Linked Data format, by contributors to the Linking Open Data community project and other individuals and organisations. It is based on metadata collected and curated by contributors to the Data Hub . Clicking the image will take you to an interactive SVG version, where each dataset is a hyperlink to its entry in Datahub.

The diagram is maintained by Andrejs Abele and John McCrae (Insight Centre for Data Analytics at NUI Galway). For any questions and comments, please email and . The original version was developed by Richard Cyganiak and Anja Jentzsch.

Last updated: 2017-02-20

Site: http://lod-cloud.net/

Lire la suite


L'ADMEE Europe et l'Université Hassan II de Casablanca- Maroc ont le plaisir de vous annoncer l'organisation du l'université d'été de l'ADMEE Europe par la section marocaine de l'ADMEE Europe, les 6, 7 et 8 juillet 2017 à Casablanca(Maroc) sous le thème :« L'INNOVATION PÉDAGOGIQUE ET L'EVALUATION À L'ÈRE DU NUMÉRIQUE ». 

Cette manifestation qui se veut résolument interdisciplinaire, interactive, exploratoire et ouverte met en œuvre conférences, ateliers, communications orales et posters. Elle s’adresse aux enseignants, aux chercheurs confirmés et débutants, aux accompagnateurs et conseillers pédagogiques ainsi qu’aux étudiants et à toute personne intéressée par les questions d’innovation pédagogique et évaluation à l’ère du numérique.

Les thématiques sont riches et diversifiées, plusieurs sous-thèmes seront proposés : 

§  Pratiques et innovation pédagogiques

§  Le numérique, levier de pratiques pédagogiques innovantes

§  Les pratiques évaluatives à l’ère du numérique

§  Evaluation  et Apprentissage dans l’enseignement supérieur

§  Evaluation de l’impact des innovations pédagogiques

§  L’innovation dans l’évaluation 

Pour toute information consulter le site :http://maarifcentre.org/unive2017/index.php

Lire la suite


Les principaux défis des MOOCs se résument souvent au faible taux de réussite (voir Breslow et al., 2013; Gillani, 2013; Karsenti, 2013), aux questions de propriété intellectuelle des contenus de cours (voir EDUCAUSE, 2012; Fowler et Smith, 2013; Porter, 2013) et aux mécanismes de l’évaluation certificative (voir Cisel et Bruillard, 2012; Liss, 2013; Yuan etPowell, 2013).

Dans le cadre de cette fiche pédagogique, nous nous intéressons tout particulièrement aux mesures de soutien à l’activité et à l’engagement dans un MOOC, et toutparticulièrement aux stratégies pouvant être mises en place pour favoriser la motivation des apprenants (voir Kizilcec et Schneider, 2015) et, ainsi, la poursuite du parcours desapprenants inscrits dans les MOOCs.

La recherche montre que les stratégies proposées sont, selon le contexte, susceptibles de favoriser l’activité et la persévérance dans un MOOC.Si le sujet vous intéresse, nous vous invitons à lire, dès le 17 mai 2017 l'ouvrage «Pour comprnedre les MOOCs», publié aux Presses de l'Université du Québec (www.puq.ca).
http://karsenti.ca/20moocs.pdf

Lire la suite


ALGER- Un concours national d'admissibilité au programme de formation résidentielle à l'étranger pour les majors de promotion sera organisé au titre de l'année universitaire 2017/2018, a indiqué dimanche le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) dans un communiqué.

"Dans le cadre du programme d'appui à la formation post-graduée, le MESRS informe les étudiants majors de promotion des établissements d'enseignement supérieur de l'organisation d'un concours national pour l'admissibilité au programme de formation résidentielle à l'étranger au titre de l'année universitaire 2017/2018", précise la même source.

Soulignant que "les épreuves écrites de ce concours auront lieu le 20 mars 2017", le ministère invite les étudiants concernés "à se rapprocher de leurs établissements de rattachement afin de prendre connaissance des conditions et critères pédagogiques et scientifiques d'admissibilité au programme de formation résidentielle post-gradué à l'étranger ainsi que les filières retenues".

source : APS Dimanche, 19 Février 2017 16:29

http://www.aps.dz/algerie/53556-un-concours-national-pour-acc%C3%A9der-au-programme-de-formation-r%C3%A9sidentielle-%C3%A0-l-%C3%A9tranger-pour-les-majors-de-promotion

Lire la suite


===========================================================
CALL FOR PAPERS MEDI 2017
The 7th International Conference on Model and Data Engineering (MEDI 2017)
4 - 6 October 2017
Barcelona, Spain
URL: http://www.essi.upc.edu/dtim/medi2017/
===========================================================

CONFERENCE PROCEEDINGS & JOURNAL SPECIAL ISSUES
Submissions must conform to Springer's LNCS style and should not exceed 14 pages. Submitted papers will be carefully evaluated based on originality, significance, technical soundness, and clarity of exposition. 
The program committee may decide to accept a submission as a short paper if it reports interesting results, but does not justify a publication as a full paper. 
All accepted papers including short papers will be published in Springer LNCS series. 
Best papers will be invited for submission in special issues of the following Journals:
Computing, Springer Verlag (5-year Impact Factor: 1.144)
Computer Languages, Systems and Structures, Elsevier (5-year Impact Factor: 0.459)

IMPORTANT DATES:
Full paper submission: April 28, 2017
Notification of acceptance: June 20, 2017
Camera-ready Submission: July 6, 2017
Conference: October 4,5, and 6, 2017

Keynote Speakers
- Bernhard Rumpe (RWTH Aachen University, Germany) Advances in Model Language Engineering
- Panos Vassiliadis (University of Ioannina, Greece) Schema Evolution and Gravitation to Rigidity: a tale of calmness in the lives of structured data


ABOUT MEDI
The main objective MEDI conferences is to provide a forum for the dissemination of research accomplishments and to promote the interaction and collaboration between both modelling and data research communities. 
For its second time in Spain, MEDI 2017 conference will continue the tradition by providing a platform for researchers and practitioners form industry and academic to report recent technology trends and research results in Models & Data Engineering, as well applications in industrial contexts.

TOPICS
MEDI 2017 encourages researchers to submit papers highlighting benefits of modelling for data engineering and vice-versa, in areas such as cyber-physical systems, big data, social media, etc. Specific areas of interest to MEDI 2017 include but are not limited to:
- Modelling languages and related standards
- Modelling in software and complex system engineering
- Formal methods, analysis, verification & validation
- Model-based testing and performance analyses
- Ontology-based modelling
- Model integration, model transformation
- Collaborative modelling and model repositories
- Models as services and models monitoring
- Modelling for reuse, dependability and maintainability
- New models and architectures for databases
- Heterogeneous data, data Integration, Interoperability
- Data warehouses, OLAP and data mining
- Database system Internals, performance analysis, self-tuning benchmarking and testing
- Database security, personalization, recommendation
- Web databases, ontology-based databases
- Service based data management
- Service oriented applications
- Urbanization of database applications


General Co-Chairs
- Alberto Abelló, Universitat Politecnica de Catalunya, Spain
- Ladjel Bellatreche, ISAE-ENSMA, France
Program Committee Co-Chairs
- Mirjana Ivanovic, University of Novi Sad, Serbia
- Yassine Ouhammou, ISAE-ENSMA, France

Lire la suite


L’enseignement à distance connaît un franc succès ces dernières années dans la wilaya de Tizi Ouzou. Durant l’année 2016, la direction régionale du Centre national d’enseignement professionnel à distance (Cnepd) de Tizi Ouzou a formé 883 moniteurs d’auto-école, 883 chauffeurs de taxi, 11 assistantes de maternelle et 15 photographes professionnels. 

Selon Hadjout Rachid, chef du service information et communication, le Cnepd de Tizi Ouzou, qui a accueilli 700 stagiaires en 2016, a dispensé également une formation qualifiante au profit des pensionnaires de la maison d’arrêt, où 18 détenu(e)s ont suivi un stage de photographie professionnelle et de maquillage-manucure. L’enseignement par correspondance, initialement dispensé sur support en papier et où la relation enseignant-apprenant était épistolaire, passe désormais au numérique, et ce, depuis 2012, a expliqué M. Hadjou, ajoutant que grâce à internet, ce mode d’apprentissage offre une flexibilité multiforme, ainsi que tous les outils issus des TICS, dans toutes les pratiques pédagogiques.

Dans la même optique d’ouverture sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication, le Cnepd poursuit la mise en place du dispositif e-learning (apprentissage via internet). Ainsi, toutes les spécialités dispensées et accessibles à distance sont hébergées dans une plateforme permettant aux stagiaires l’accès en ligne aux contenus informatisés des formations. La formation à distance connaît un réel engouement en Algérie. Elle a été lancée en 1984, alors que les techniques d’enseignement étaient à leurs prémices et la relation enseignant-apprenant était épistolaire.


Quelques années après, l’apprentissage par correspondance cède la place à l’enseignement à distance, lequel sera porteur d’approches nouvelles de réponses à la diversité des publics qui font appel à lui, a-t-on indiqué. «Aujourd’hui, le Cnepd prend son élan et prépare un avenir professionnel certain, où s’intègrent les nouvelles formes et voies d’accès au savoir et au savoir-faire véhiculés par le numérique. De l’épistolaire au e-learning (apprentissage via internet) en passant par la duplication de CD Rom, intégrant les nouvelles TIC dans toutes les pratiques pédagogiques, multipliant ainsi l’offre de plusieurs formules de formations pour arriver tout récemment à l’application interne qu’on a appelée le ERP School, qui nous permet de numériser ainsi tout le processus allant de l’inscription de l’apprenant jusqu’à sa fin de formation», a estimé M. Hadjout.

Ahcène Tahraoui

ElWatan du 02/01/2017

http://www.elwatan.com/regions/kabylie/tiziouzou/succes-de-l-enseignement-a-distance-02-01-2017-336221_144.php

Lire la suite


Les fonctions "j'aime" et "partager" sur facebook integrer au site FormaTIC

Formatic

Lire la suite


DIET 2017 - par djoudi

The 2nd International Conference on Data , Internet & Education Technologies 2017  

(The DIET 2017)

The Magani Hotel & Spa Legian, Bali -  Indonesia,

01 - 02 April 2017

The DIET 2016 publication is in Advanced Science Letters in Volume 22, Number 8 (August 2016) pp.1865-2069 http://www.aspbs.com/science/

REMINDER - EXTENDED DEADLINE Paper Submission:  08 January 2017

The DIET 2017 Publication will be published by American Scientific Publishers in Advanced Science Letters (ISSN: 1936-6612 (Print): EISSN: 1936-7317 (Online)).

The indexing of the Advanced Science Letters SCOPUS(http://www.scimagojr.com/journalsearch.php?q=19700181106&tip= sid&clean=0), Chemical Abstracts, Elsevier Bibliographic Databases, Biological Sciences Abstracts, Biotechnology and BioEngineering Abstracts, Biotechnology Research Abstracts, Bacteriology Abstracts (Microbiology B), Neurosciences Abstract, Engineering Research Database, Technolog Research Database, Environmental Science and Pollution Management.

The purpose of The DIET 2017 is to promote discussion and interaction among academics, researchers and professionals in the field of Internet Technologies, Data Engineering and Education Technologies.

Please visit http://icdiet.org/papersub.html  for full paper submission procedures.

Topics of interest include (but are not limited to):

  • Track 1. Internet Communication and Networking
  • Track 2. Internet Software Technology
  • Track 3. Internet Systems and Applications
  • Track 4. Ubiquitous Security, Privacy and Trust
  • Track 5. Electronics and Communications Engineering
  • Track 6 Information and Communication Engineering
  • Track 7 Embedded Systems
  • Track 8. Education Technology
  • Track 9. Data Engineering
  • Track 10. Business Intelligence
  • Track 11. Computational Intelligence

Please visit http://icdiet.org/ScopeConf.html  more detail of the topics of interest.

We would like your kindness to forward this Call for Paper to your colleagues/students.

Please email us for any questions to thedietconf[at]gmail.com

Looking forward to meet you in DIET 2017, Bali, Indonesia

Sincerely yours,

The DIET 2017 Publicity Chair 

Lire la suite


ALGER - Plus de 9.000 start-up spécialisées notamment dans les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont été créées à ce jour grâce aux mesures d'aide à la création de l'emploi, a indiqué à l'APS le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi.

"Nous avons déjà créé plus de 9.000 start-up et nous comptons en créer autant", a-t-il souligné en marge de la rencontre nationale des jeunes entrepreneurs tenue samedi à Alger, au cours de laquelle il a remis l'agrément pour la création officielle de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs (FNJE).

"L'Algérie ne doit pas être en retard par rapport aux autres pays au moment où les nouvelles technologies sont l'un des paramètres qui guident et déterminent les relations économiques internationales et le développement humain en général", poursuit-il 

Par ailleurs, dans son allocution prononcée lors de cette rencontre, le ministre a rappelé les facilitations et les mesures d'accompagnement des jeunes investisseurs telle que l'obligation d'accorder aux jeunes 20% des marchés publics dans les collectivités locales.

Il a indiqué que jusqu'à la fin octobre 2016, plus 500.000 micro-entreprises avaient été créées dans différents secteurs depuis la mise en place des dispositifs de l'ANSEJ et de la CNAC, en générant plus d'un (1) million de postes d'emploi directs. 

Par ailleurs, M. El Ghazi a fait savoir que son département ministériel menait une réflexion avant les différents partenaires, dont des banques, sur les moyens de soutenir les jeunes investisseurs en difficulté, et ce, en établissant notamment un nouveau programme de paiement des échéanciers des crédits, de les aider à se former ou de les orienter carrément vers d'autres secteurs d'activité.

Placée sous le thème "La micro-entreprise, noyau de l'économie nationale", cette rencontre s'est tenue en présence également du ministre de l'Enseignement et de la formation professionnelle, Mohamed Mebarki, et du secrétaire général de l'UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd.

Le président de la FNJE, Khireddine Hamel, a indiqué que cette nouvelle entité avait déjà enregistré plus de 20.000 demandes d'adhésion via les réseaux sociaux, ajoutant que son objectif est d'atteindre le nombre de 300.000 entreprises adhérentes. 

Un salon a été organisé en marge de cet événement avec la participation de 25 exposants exerçant dans différents domaines à l'exemple de l'industrie, des TIC et de l'agriculture, et qui ont créé leurs entreprises dans le cadre des dispositifs de l'ANSEJ et de la CNAC. 

http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/50605-plus-de-9-000-start-up-cr%C3%A9%C3%A9es-dans-les-tic

Lire la suite


L’année 2016 n’a pas été de tout repos pour beaucoup, mais force est de constater que l’économie numérique devra une fière chandelle à cette année, qui a mis en place nombre de nouveautés.

Tops : 

Si la généralisation de l’e-paiement et de la 4ème génération de technologie mobile viennent en tête des nouveautés cette année, d’autres initiatives auront également choisi 2016 comme rampe de lancement, à l’image des espaces de coworking d’Alger et Sétif, à savoir The Address, Sylabs et « Mon Atelier ».

Au rayon des satisfactions, la multiplication des événements dédiés à l’économie numérique et à l’entrepreneuriat est à retenir. Outre les habituels Siftech, Webdays (qui fêtaient leurs 5 ans pour l’occasion), SICOM, semaine de l’entrepreneuriat et Algeria 2.0, 2016 a vu la tenue de la première édition de la compétition Hard Innovation au Centre de Développement des Technologies Avancées (CDTA), et la seconde de Seedstars Algeria- visant à récompenser les meilleures startups. Dans un aspect plus tech’, BSides Algiers a soufflé sa 5ème bougie, tandis StartHack voyait sa première édition se tenir à Médéa.

En plus de la 4G, le monde du mobile a connu une concurrence farouche entre les constructeurs ainsi que les opérateurs, qui veulent s’adjuger la part du lion dans un marché qui compte 17 millions de mobinautes et 43 millions d’utilisateurs de la téléphonie mobile. Djezzy a doublé son investissement dans les infrastructures et a lancé un incubateur de startups, tandis qu’Ooredoo et Mobilis continuent de proposer leur offre 4G dans plus de 20 wilayas.

Flops :

Malgré ces innombrables initiatives et bien d’autres, l’année a également été marquée par des flops qui ont laissé leur trace.

Les internautes ont été les plus touchés par ces manquements, d’abord avec la coupure du câble internet sous-marin reliant Annaba à Marseille et qui a causé des perturbations du trafic sur tout le territoire pendant plusieurs jours.

À peine remis de cette mésaventure, les internautes ont à nouveau été privés de leur média préféré, en raison de la tenue des épreuves du baccalauréat en juin. Les autorités ont ainsi décidé de couper l’accès à internet afin d’éviter la fuite des sujets. Résultat mitigé à cause du désormais célèbre protocole VPN.

https://geekyalgeria.com/retrospective-2016-du-numerique-en-algerie-peut-mieux-faire/

Lire la suite


L’incubateur de projets dans le domaine des TIC, installé à l’Institut national des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication (INTTIC) d’Oran sera inauguré "au plus tard début 2017", a-t-on appris du directeur de cet établissement de l’enseignement supérieur.


Cet incubateur, mis en place en collaboration avec l’Agence nationale de promotion des Parcs technologiques (ANPT), sera le cadre idoine pour les étudiants pour mettre sur pied leurs projets innovants en matière de TIC, les concrétiser et, de ce fait, faire profiter l’économie nationale, a indiqué à l’APS Rachid Nourine.


"Nous avons lancé un appel à projets pour l’ensemble des étudiants intéressés, aussi bien dans notre institut que dans les autres universités de la région. Le bénéfice sera national", a-t-il souligné.


Une commission s’attellera sur l’étude des différentes propositions de projets et leurs impacts sur les plans socio-économiques. Les projets retenus traiteront essentiellement des TIC, des télécommunications et des systèmes d’information. Ils seront incubés dans cette enceinte et financés.


"L’installation de ces porteurs de projets illustre parfaitement une volonté de réunir toutes les conditions à même de favoriser l’émergence d’une société algérienne de l’information où les TIC seront mises à profit pour une vie meilleure", a jouté le même responsable.


Cet incubateur a été créé suite la signature, le 4 avril 2016, d’une convention entre l’INTTIC et l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT), qui financera les projets développés dans ce cadre.

APS

http://www.maghrebemergent.com/actualite/breves/fil-maghreb/66814-algerie-l-incubateur-de-projets-dans-le-domaine-des-tic-d-oran-inaugure-en-2017-responsable.html

Lire la suite


ALGER - L'Algérie, grâce à sa stratégie de développement des technologies de l'information et de la communication, s'est imposée en 2016 comme l'un des pays les plus dynamiques dans ce domaine.

En effet, l'Algérie a affiché, au cours de cette année, des progrès substantiels dans sa politique d’édification de la société de l’information et de l’économie numérique, améliorant ainsi son score de neuf positions dans le classement établi par l’Union internationale des télécommunications (UIT) dans son rapport de 2016 sur la société de l'information.

Selon ce document, l'Algérie figure, cette année, parmi les trois pays dans le monde ayant le plus progressé en matière d'indice de développement des TIC qui est passé de 3.74 en 2015 à 4.40 en 2016, soit de la 112e à la 103e place en une année.

Pour rappel, entre 2010 et 2015, l’Algérie n'avait gagné qu'une seule place, passant de la 114e à la 112e place dans le classement mondial de 167 pays en matière d’indice de développement des TIC. 

Le secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao, a estimé, lors d'une visite à Alger, qu'en ce qui concerne le développement des TIC pour 2016, l’Algérie a avancé "assez vite" dépassant les 115%, par rapport aux autres pays du continent africain, et se hissant de 9 places dans le classement mondial, "ce qui est unique dans le monde arabe".

Ainsi, la stratégie nationale e-Algérie, adoptée en 2013 par le secteur de la Poste et des TIC avec pour principal objectif la diversification des technologies d’accès, dont le déploiement du haut et très haut débit fixe et mobile, commence à produire des résultats palpables.

Cette politique a permis cette année de renforcer davantage l'internet à très haut débit fixe (ADSL+) en atteignant plus de 70.000 kilomètres de réseau en fibre optique, une technologie qui permet une connexion 5 fois plus rapide que sur le fil en cuivre, puisque les débits de téléchargement vont de 20 Mo jusqu'à 100 Mo.

Outre la fibre optique, l'Algérie s'est attelée à améliorer sensiblement l'internet mobile en lançant en 2016 la 4G, un réseau qui permet un débit jusqu'à 10 fois plus rapide que celui de la 3G disponible depuis trois ans.

La 4G implique de meilleures performances dans les téléchargements de contenus, ainsi que lors d’envois effectués à partir d’un smartphone ou tablette.

Le visionnage en streaming de vidéo en haute définition, l'écoute de contenus audio, les téléchargements de photos et fichiers volumineux seront d'une très grande simplicité, ce qui contribuera à faciliter la vie des citoyens et des professionnels utilisant leurs mobiles comme outils de travail.

La 4G accélère l'usage des TIC

Attendu depuis des années aussi bien par les citoyens que par les opérateurs, la 4G, lancée officiellement début octobre dernier, devra booster l'utilisation des TIC en Algérie.

Et pour cause, dès sa mise en exploitation par les trois opérateurs de la téléphonie mobile (Mobilis, Ooredoo et Djezzy), la 4G a connu un engouement certain de la part des internautes algériens qui se sont rués, dès l'annonce de son lancement, vers les agences commerciales afin de mettre à niveau leurs puces 3G avec cette nouvelle technologie.

Pour d'autres internautes, il fallait changer carrément de smartphone pour un appareil adapté à la 4G, ce qui a favorisé une dynamique dans le marché de la téléphonie mobile.   

Cette dynamique a incité les opérateurs de la téléphonie mobile à accélérer le déploiement de la 4G en Algérie, dépassant même les objectifs tracés dans le cahier des charges.

Avec cette nouvelle technologie, des spécialistes prévoient une importante pénétration des TIC à travers notamment l'émergence de nouveaux contenus et services locaux et le développement de la réalité virtuelle.

Pour le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la Communication, le  lancement de la 4G s'inscrit en droite ligne de la politique nationale visant l'émergence d'une administration plus moderne et plus accessible et un service public qui assure le confort des citoyens avec des prestations simplifiées et, surtout, de qualité.

En outre, et parallèlement à la 4G, l'Algérie a lancé le paiement électronique, un service tendant à faciliter les transactions financières, qui est l'une des principales phases du processus de modernisation du service bancaire et du système de paiement, inscrite dans le cadre de la stratégie e-Algérie.

Le e-paiement tend non seulement à réduire les coûts et les durées des transactions bancaires, mais également contribue à l'amélioration de la trésorerie des entreprises, selon des experts.

Cette nouveauté permettra d'effectuer à distance, via internet, en toute sécurité et rapidité, 7j/7 et 24h/24, des opérations d'achat de biens et/ou de services auprès des sites marchands des entreprises qui acceptent le paiement en ligne par cartes interbancaires (CIB).

Dans ce cadre, plus de 500.000 mots de passe ont déjà été attribués aux détenteurs de cartes bancaires (estimés à 1,3 million) en seulement quelques semaines du lancement de la prestation du paiement électronique qui a concerné au départ une dizaine de banques et autant d'entreprises.

http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/51253-2016-l-alg%C3%A9rie-s-impose-comme-l-un-des-pays-les-plus-dynamiques-dans-le-domaine-des-tic

Lire la suite


L’Algérie tend à se rapprocher du niveau de développement des Technologies de l’information et de communications de ses voisins marocains et tunisiens. Elle est classée par l’UIT dans la catégorie des pays dynamiques dans ce domaine, grâce l’avènement de l’Internet mobile.

L’Algérie a considérablement amélioré son classement dans le rapport de l’Union internationale des télécommunications (UIT) "Mesurer la société de l’information 2016", publié récemment, mais demeure toujours mal classée, en se plaçant à la 103ème place sur un total de 175 nations comparées. Le rapport de l’UIT qui constitue un recueil de données et des analyses les plus fiables, mesure le niveau global développement des TIC dans le monde à travers 11 indicateurs.

A l’échelle régionale, l’Algérie est au bas du classement en Afrique du Nord, la Libye étant exclue de l’évaluation pour l’édition 2016. C’est la Tunisie qui se place en leader régional ; 4ème en Afrique (95ème mondiale) derrière l’Ile Maurice (73ème mondial), les Seychelles (86ème) et l’Afrique du Sud (88ème). Le Maroc s’est offert la 2ème place en Afrique du Nord (5ème sur le continent et 95ème mondiale), suivi de l’Egypte (100ème mondiale).

L’Algérie figure néanmoins, pour la première fois depuis le lancement de ce baromètre par l’UIT en 2009, dans le top 10 africain, en se plaçant devant le Botswana (108ème) et le Ghana (112ème). Elle est d’ailleurs classée dans la catégorie des pays ayant accomplis des "progrès substantiels" en matière de développement TIC, en passant de la 113ème à la 103ème place mondiale.

Amélioration des indicateurs

Si les résultats montrent que la quasi-totalité des 175 pays couverts par l’Indice de développement des TIC (IDI) ont enregistré des progressions entre 2015 et 2016, quelques pays tirent leur épingle du jeu à l’image de l’Algérie qui a enregistré l’amélioration moyenne la plus importante de son IDI dans la région grâce à la pénétration de l’internet mobile. Sa valeur globale de l'IDI a augmenté de 0,66 points, contre 0,35 points pour le Maroc, 0,34 points pour la Tunisie.

La croissance des performances de l'IDI en Algérie a été stimulée par les améliorations des indicateurs de la proportion des internautes et des ménages à utiliser Internet et de la pénétration des abonnements au large bande mobile. Ce sont "ces développements" qui ont permis à l’Algérie de "progresser sur d'autres pays ayant des valeurs et des classements identiques de l'IDI en 2015", expliquent les auteurs du rapport.

Si le monde est de plus en plus connecté, le rapport de l’UIT révèle des inégalités socio-économiques qui ne cessent de se creuser. "Si l'on veut accroître le nombre de personnes connectées, il est important de s'efforcer de réduire les inégalités socio-économiques en général", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao. "Les niveaux d'instruction et de revenu sont des facteurs déterminants dans le fait que les personnes utilisent ou non l'Internet. Les TIC joueront un rôle de premier plan dans la
réalisation de chacun des 17 Objectifs de développement durable (ODD) et ce rapport contribue de façon essentielle au processus de réalisation de ces Objectifs. Le suivi des progrès passe nécessairement par une activité de mesure et l'élaboration de rapports; voilà pourquoi, chaque année, l'UIT rassemble des données et publie ce document majeur".

La Corée du Sud championne des TIC

Pour la deuxième année consécutive, la Corée du Sud arrive en tête du classement IDI. Le Top 10 de ce classement mondial comprend deux autres pays de la région Asie-Pacifique, en l’occurrence Hong Kong (6ème) et le Japon (10ème) et sept pays européens : l’Islande (2ème), le Danemark (3ème), la Suisse (4ème), le Royaume Uni (5ème), la Suède (7ème), les Pays Bas (8ème) et la Norvège (9ème).

Entre 2015 et 2016, "l'utilisation des TIC a davantage progressé que l'accès, et ce essentiellement du fait de la forte progression de l'adoption du large bande mobile partout dans le monde. Un nombre croissant de personnes, en particulier dans les pays en développement, ont pu ainsi entrer de plain‑pied dans la société de l'information et profiter des nombreux services et applications fournis via l'Internet", explique Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT qui élabore ce rapport chaque année.

http://www.huffpostmaghreb.com/2016/12/29/developpement-tic-algerie_n_13877830.html

Lire la suite


IDEO learning Algérie, en partenariat avec Emploitic.com & CEGOS, a organisé un forum sur le e-learning,  le mardi 08 novembre 2016 à l’Hôtel Sofitel d’Alger. Une occasion pour débattre autour de la digitalisation de la formation en entreprise : Comment mettre en place un projet e-learning? Quelles sont ses conditions de succès? Quel impact ? Tels étaient les sujets débattus lors de ce forum. Cette rencontre était aussi l’occasion de présenter IDEO Learning Algérie. Active depuis 2006 au Maroc et depuis 2014 en Algérie, IDEO Learning offre une large gamme de produits et services e-learning novateurs visant à améliorer les compétences et la productivité des collaborateurs.

Organisée par trois leaders des solutions RH, cette rencontre s’est concentrée autour de la digitalisation de la formation ou e-learning, une modalité devenant de plus en plus incontournable à l’ère de la transformation digitale progressive de l’ensemble des métiers de l’entreprise.

Le forum a permis de présenter de manière vulgarisée les principales composantes d’un dispositif e-learning et les clés pour réussir son implémentation en entreprise. Il a aussi permis de répondre à certains questionnements relatifs notamment à la motivation et à l’accompagnement des collaborateurs, tout en donnant la parole à des entreprises algériennes ayant réussi la mise en œuvre de projets de digitalisation de la formation, ces toutes dernières années.

Durant ce forum, Louai DJAFFER, Directeur Général d’Emploitic.com a dévoilé les résultats d’une enquête, élaborée par ses équipes, autour de la problématique de l’appréhension et l’appréciation des DRH du e-learning. Une enquête qui s’est étalée sur plusieurs mois et qui a touché un peu moins de 200 professionnels des ressources humaines répartis sur tout le territoire.

L’enquête a révélé que 75% des DRH participants connaissent déjà le e-learning et pensent que c’est le futur de la formation pour les entreprises mais en complémentarité avec de la formation présentielle, 25% ont déjà suivi une formation en ligne et 18% ont des projets e-learning en cours ; pour finir 22% ont un plan de formation en ligne prévu pour l’exercice 2017/2018.

Les spécialistes des ressources humaines interrogés mettent en exergue plusieurs avantages apportés par le e-learning pour la formation de leurs collaborateurs :flexibilité, adaptabilité, optimisation des coûts, déploiement rapide, interactivité et attractivité du contenu. Concernant ces résultats, Louai DJAFFER, nous dira : « Nous poursuivons après 10 ans nos efforts pour accompagner à notre niveau la transformation digitale de la fonction RH, après le e-Recrutement, il nous semblait tout à fait opportun de nous associer aux leaders dans le domaine du e-learning pour offrir aux entreprises et aux individus de nouvelles méthodes d’apprentissage ».Durant ce premier forum dédié à la digitalisation des formations, Pascal DEBORDES, Directeur à l’international de CEGOS Group, leader mondial de la formation multimodale, a mis en avant l’importance de la digitalisation de la formation, un axe majeur pour optimiser l’investissement formation de toute entreprise.

Debordes a expliqué les principales étapes devant conduire à l’intégration réussie de modalités digitales dans la formation, afin d’assurer une architecture et une articulation cohérente tout en respectant le contenu et les objectifs de la formation. , Selon lui, le marché algérien est promis à un bel avenir dans le domaine. Ainsi, en disposant de plusieurs modalités de formation, chaque entreprise algérienne aura la possibilité de faire monter en compétence ses collaborateurs de façon optimale et durable.

Oussama ESMILI, Directeur Associé IDEO Learning Maroc a exposé quant à lui à l’assistance constituée de DRH, de responsables de formation et de managers d’entreprises, les moyens de susciter et entretenir la motivation des apprenants en e-learning.

Selon M. Esmili, il s’agit là du principal challenge de tout dispositif de formation digitale. Œuvrant au Maroc depuis plus de 10 ans au service du e-learning, IDEO Learning a mis en œuvre un ensemble d’outils et de solutions technologiques pour aider les entreprises à optimiser leur investissement et atteindre des taux élevés de participation des collaborateurs. Cela passe notamment par des contenus innovants et adaptés à la population visée, par un accompagnement particulièrement rigoureux de chaque participant, une communication continue tout au long du projet et enfin une technologie fiable et légère. Selon M. Esmili, « à partir du moment où les problématiques technologiques sont progressivement réglées avec la 3G et récemment la 4G, le e-learning peut s’inscrire pleinement dans la révolution Digitale qui va transformer l’entreprise algérienne dans les 5 prochaines années ». Enfin, un panel de responsables de formation en entreprises, ayant déjà opté pour le e-learning ont fait un retour d’expérience d’entreprises algériennes dans l’implémentation de la conduite de projet e-learning.

Algerie Focus

http://www.algerie-focus.com/2016/11/enquete-devoile-expliquepourquoi-e-learning-futur-de-formation-algerie/

Lire la suite