En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Elabweb_Titre.png

Nouvelles

RABAT (Maroc) - Des experts des pays du Maghreb, du Liban et de Palestine dans les Technologies de l’information et de la communication (TIC), réunis à Rabat (Maroc), ont souligné mercredi l’importance d’impliquer les pouvoirs publics dans tout programme visant l’utilisation des logiciels libres et Open Source (LL/OS). A l’issue d’un séminaire de trois jours sur le développement des politiques de promotion de l’accès à l’information publique, organisé par l’Unesco, l’Isesco et ICTDAR (Développement des TIC dans la région arabe (PNUD), les intervenants ont insisté, dans leurs recommandations, sur le rôle moteur que peuvent jouer les pouvoirs publics dans l’utilisation des LL/OS, comme alternative "sérieuse" pour la réduction de la fracture numérique des pays en développement.