En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Elabweb_Titre.png

Nouvelles

le 25.11.12 | 16h20

Les citoyens algériens "sont en droit d'exiger la disponibilité d'Internet et la qualité des services qui lui sont liés", a souligné le ministre de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, lors d'une rencontre avec les fournisseurs d'accès à Internet en Algérie (ISP), a indiqué dimanche le ministère dans un communiqué.

Benhamadi a notamment rappelé aux ISP que "l'heure est à la nécessité de l'accélération de l'Internet, et que les citoyens sont en droit, aujourd'hui, non seulement de le demander mais aussi d'exiger sa disponibilité et la qualité des services qui lui sont liés", a-t-on affirmé de même source.

Pour le ministre, "il est inadmissible que notre pays qui a engagé des moyens financiers et matériels importants pour la mise en place, la mise à niveau et le développement des infrastructures des télécoms puisse enregistrer des poches dans différents lieux en matière d'accès à l'Internet".

Il a estimé, dans ce cadre, que le citoyen réclame aujourd'hui "plus que l'eau, l'électricité et le gaz". Il exige, a-t-il dit, l'accès à l'Internet.

Le ministre a annoncé, à l'adresse des ISP, que la loi 2000/03 sera remplacée par une nouvelle loi en 2013, laquelle, a-t-il expliqué, va prendre en charge les différentes insuffisances sur le plan juridique, "ce qui va donner plus de latitude aux ISP afin de s'accomoder de leur rôle de partenaire, non seulement pour le service d'accès à l'Internet, mais aussi pour le développement du contenu numérique".

El Watan avec APS
 

La semaine africaine des TIC lancée hier - le 21/11/2012 - 10:02 par Belkherfi
Selon Zoheir Meziane, conseiller auprès du ministère de la Poste et des TIC (MPTIC) et directeur de la communication, les directions des technologies de l’information et de la communication de chacune des wilayas algériennes organisent donc depuis hier des activités et des portes ouvertes sur le domaine des TIC, incluant des jeux, des concours, ainsi que des espaces d’accès internet.

Émanant d’une initiative de l’Union africaine, la Semaine africaine des TIC a pour objectif de promouvoir l’utilisation des ces technologies en Afrique. Elle est d’ailleurs très médiatisée par le ministère algérien de la Poste et des TIC, à travers des communiqués de presse, l’envoi de SMS, ou encore sur le site web du ministère.

Par ailleurs, afin de célébrer l’évènement, les universités d’Oran, de Ouargla, de Constantine et de Bechar, ont été reliées par satellite à d’autres entités africaines.

PR Newswire

AMSTERDAM, November 15, 2012 /PRNewswire/ --

Elsevier, a world-leading provider of scientific, technical, and medical information products and services, announces the winners of the Algerian Senior and Early Career Researcher Awards in Chemistry. The award ceremony was held on November 8 at the Sofitel in Algiers, Algeria.

The awards, sponsored by Reaxys®, are designed to highlight and reward two generations of chemists in Algeria. The criteria used to assess candidates included: recent publication history, publications in impactful journals, citations, and H-index. Award winners were selected by members of the General Directorate for Scientific Research and Technological Development from the Algerian Ministry of Higher Education & Research.

The Algerian Senior Researcher Award in Chemistry was awarded to Prof. Zahia Kabouche from the Université Mentouri Constantine. Prof. Kabouche has published extensively in the field of natural products chemistry. Her career began in 1987 at the University of Constantine. She is currently professor of Organic Chemistry and director of the Therapeutic Substances Laboratory at the Université Mentouri Constantine. Prof. Zahia was presented with a trophy and one of Elsevier's major reference-works.

The Algerian Early Career Researcher Award was awarded to Mr. Dr. Khaldoun Bachari from the Centre de Recherche Scientifique et Technique en Analyses Physico-chimiques CRAPC. Dr. Bachari's research is in the field of mesoporous materials. His career began in 2000 at the Université of Sciences and Technology Houari Boumediene (USTHB). He is currently a research director and the President of the scientific board of the Centre de Recherche Scientifique et Technique en Analyses Physico-chimiques CRAPC. In recognition of his award, Dr. Khaldoun Bachari will be provided with funding to enable his attendance at a leading European chemistry conference in 2013.

"In science it is a sacred duty for us to discover the truth and it is a researcher's duty to protect science," said Professor Hafid Aourag, Director General of Scientific Research of the Ministry of Higher Education, Algeria in his congratulatory speech at the award ceremony. "I am very pleased we are meeting tonight to honour two of our nation's most distinguished researchers."

"For Reaxys, our goal is to enable researchers to do what they do best: make new discoveries", said Dr. David Evans, Scientific Affairs Director, Reed Elsevier Properties SA. "To help them do this, we strive to deliver the right information to them at the right time in the right context. Initiatives like these awards help motivate the scientific community to drive new discovery and ultimately bring exciting results and innovations."

About the Algerian Ministry of Higher Education & Research
The Ministry of Higher Education and Scientific Research is the department responsible for the development and the progress of the academic sector and scientific research in Algeria. To achieve these objectives, the ministry has created two institutions: The Research Centre on Scientific and Technical Information (CERIST) was founded in 1985 with the primary objective to implement programs of scientific research and technological development in the field of information science and technology. The General Directorate for Scientific Research and Technological Development (DG-RSDT) came into being in September 2009, and was set up by law # 08-05 of February 23, 2008, which defines the five-year scientific national research plan (2008-2012), expected to move the Algerian research system to excellency for a sustainable development. By this law, the DG-RSDT is the principal enabler of national scientific research and development.

About Reaxys
Reaxys® is a workflow solution for research chemists. Offering a wealth of experimentally validated information, Reaxys® combines reaction and substance data in organic, organometallic, inorganic and physical chemistry with synthesis planning. Researchers can get the information they need in a single overview, from source publications carefully selected for their importance and relevance to research chemists. Elsevier continues to engage with the chemistry community to ensure that Reaxys® continues to reflect how chemists think and work. https://www.reaxys.com/info/

Reaxys® and the Reaxys® trademark are owned and protected by Reed Elsevier Properties SA. All rights reserved

About Elsevier
Elsevier is a world-leading provider of scientific, technical and medical information products and services. The company works in partnership with the global science and health communities to publish more than 2,000 journals, including The Lancet and Cell, and close to 20,000 book titles, including major reference works from Mosby and Saunders. Elsevier's online solutions include ScienceDirect, Scopus, Reaxys, ClinicalKey and Mosby's Nursing Suite, which enhance the productivity of science and health professionals, and the SciVal suite and MEDai's Pinpoint Review, which help research and health care institutions deliver better outcomes more cost-effectively.

A global business headquartered in Amsterdam, Elsevier employs 7,000 people worldwide. The company is part of Reed Elsevier Group PLC, a world-leading publisher and information provider, which is jointly owned by Reed Elsevier PLC and Reed Elsevier NV. The ticker symbols are REN (Euronext Amsterdam), REL (London Stock Exchange), RUK and ENL (New York Stock Exchange).

Media contact
Harald Boersma
Senior Manager Corporate Relations Elsevier
+31-20-485-27-36
h.boersma@elsevier.com

 


Algérie : Plus de 4 millions d’internautes - le 15/11/2012 - 01:40 par Belkherfi
Près 60% des internautes Algériens sont âgés entre 15 et 34 ans. Ils sont également les plus grands utilisateurs de l’internet en Algérie, selon une étude effectuée en 2010 par la société IMMAR Research & Consultancy.

Sur les 4,3 millions d’internautes algériens, 2. 525 000 sont âgés de 15 à 24 ans (36,9%), 1.125.000, de 25 à 34 ans (20,2%). Ces deux catégories d’âge (15-34 ans) représentent près de 60% des internautes algériens.

En revanche, le taux chute davantage chez les 35-44 ans (9,7%) avec 425. 000 internautes, 225.000 chez les 45-54 ans (5,23) et 55 ans et plus (2,1%).

Toujours selon la même étude, l”Est de l’Algérie compte le plus grand nombre d’internautes (1.773.000), le Centre occupant la deuxième position avec 1.330.000 internautes, suivi de l’Ouest avec 847.000 et le Sud avec 350.000.

Par sexe, ce sont les hommes qui sont beaucoup plus portés sur l’internet puisqu’ils sont 3 .025.000 à se connecter contre 1.275.000 chez la gent féminine.

Alors que par catégorie d’âge, les internautes de 15 à 24 ans arrivent en tête (36,9%), suivis de loin par la tranche 25-34 ans, puis chez les 45-54 (5,3%) et les plus de 55 ans (2,1%).

Par niveau d’instruction, le taux le plus élevé est à l’actif des universitaires dont 60,5% se connectent. Ceux justifiant d’un niveau secondaire atteignent un taux de 40,4%, contre 24,8% pour le niveau moyen (collège), 9,9% pour le primaire et 2,9% pour les non-scolarisés.

Windows perd sa tête - le 14/11/2012 - 20:04 par Belkherfi
Cette nuit, l’annonce a surpris le monde informatique : Steven Sinofsky quitte Microsoft ! Steven était l’homme qui avait sous son contrôle Windows, qui a redressé Internet Explorer, Office, Windows Live. Il avait œuvré à Windows 7 et au tout dernier Windows 8. Steven quitte toutes fonctions au sein de Microsoft dès aujourd’hui et est remplacé par Julie Larson-Green. Ce départ immédiat intrigue et les messages officiels ne fournissent finalement aucunes informations précises sur les raisons de ce départ aussi précipité.

Est-ce un problème de gestion interne ? Sont-ce les faiblesses de Surface ? Des problèmes d’ego ? Difficile de dire. Microsoft se fait très discret sur les ventes des tablettes Surface sous Windows RT, Steve Ballmer se bornant à évoquer un bon accueil et à évoquer les prochaines tablettes. Ce dernier point est intéressant car cela démontre une certaine fébrilité sur les actuelles tablettes Surface mais parler des futurs produits n’aide pas à vendre et à positionner Windows RT qui souffrent d’une visibilité très limitée en magasins, de plusieurs défauts remontés par les acheteurs, incompatibilité des applications actuelles et la polémique récente sur le volume de stockage réellement disponible. Steve Ballmer évoque dans son hommage à Steven le fait d’aller plus vite dans la conception et la sortie des produits. Est-ce une cause de cette annonce surprise ?

Le patch de sécurité a aussi suscité quelques commentaires avec la présence de corrections de plusieurs failles critiques dans les Windows sortis il y a quelques semaines… Sans oublier, un autre chantier qui s’annonce périlleux : l’interface Moden UI (ex-Metro) notamment sur l’ordinateur non tactile… D’ailleurs, Facebook a dit de ne pas avoir de plan (au moins à court terme) sur une application Facebook pour Windows 8 – Modern UI !

A suivre.

Internet Explorer 10 est donc disponible en préversion pour Windows 7. Microsoft est donc « dans les temps » puisque l’éditeur avait indiqué le mois dernier que l’évènement se tiendrait mi-novembre. Rappelons que le nouveau navigateur maison ne concernera que Windows 7 pour les anciens Windows.

Globalement, Internet Explorer 9 et 10 sont similaires dans leur présentation. L’installation par exemple ressemble trait pour trait à la précédente version. Notez évidemment qu’il s’agit d’une préversion et cela peut changer d’ici la version finale. La présentation générale est également la même, mais ce n’est pas une surprise. En effet, Internet Explorer 10 dans Windows 8 n’a rien changé à son interface. Côté utilisateur, on se retrouve donc en terrain familier.

Le même moteur que pour la version Windows 8

Finalement, les nouveautés sont à chercher sous le capot. Et ici, pas de surprise non plus puisque les améliorations portent essentiellement sur les performances et le support des technologies du web. Pour ces dernières, on notera surtout la prise en charge :

  • De plusieurs éléments CSS3 tels que grid, flexbox, multi-column, positioned floats, regions, et hyphenation
  • Des effets visuels CSS3 : Text Shadow, 3D Transforms, Transitions, Animations et Gradient
  • Des SVG Filter Effects
  • De technologies diverses encadrant le HTML5 : la File API, le Sandboxing, le Drag-drop, les Web Workers, les Web Sockets, Application Cache, IndexedDb ou encore le Strict mode de l’ECMAScript 5.

Le moteur de rendu est donc le même, et Microsoft précise que les performances seront, à machines égales, les mêmes elles-aussi.

On remarquera cependant que le lissage des polices n'est pas le même, celui sous WIndows 8 donnant parfois une désagréable impression de flou que l'on ne retrouve pas dans Windows 7 :

 

Le Do Not Track activé par défaut

La similarité est telle que même le réglage DNT (Do Not Track) est activé par défaut. Il s’agit pour rappel de la fonctionnalité permettant de bloquer le suivi publicitaire opéré par les sites et permettant de personnaliser les publicités en ligne. L’activation par défaut dans Internet Explorer a provoqué de nombreuses discussions sur le sujet et la répercussion dans Windows 7 ne va pas calmer les débats. À noter toutefois que Microsoft parle du DNT comme d’une technologie dans ses premières étapes d’élaboration, s’ouvrant ainsi une porte de sortie en cas de nouvelle ligne de conduite.

La préversion d’Internet Explorer 10 pour Windows 7 peut être téléchargée depuis liens ci-dessous (version française) :

Attention : l'installation de cette préversion remplace toute version d'Internet Explorer présente sur le système.

 


Le ministère de l’éducation nationale a eu l’ingénieuse idée de lancer lundi dernier un réseau informatique internet et intranet, tout beau, tout neuf, qui le relie à des directions de wilayas via 14 sites de communication.



Cette connexion concerne 6 wilayas stratégiques et je cite, Alger, Blida, Boumerdès, Tizi-Ouzou, Bouira et Tamanrasset mais aussi l’Institut National de Recherche sur l’éducation, le Centre National d’insertion des Innovations Pédagogiques et de Développement des Technologies de l’Information et de la Communication en matière d’éducation.

A travers cette ouverture sur les nouvelles technologies, le secteur de l’Education tente –et c’est le cas de le dire !- d’ »améliorer le niveau d’instruction des élèves et la performance des enseignants et agents administratifs », a indiqué dans ce cadre, le ministre de l’Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed.

Ce projet se fera en trois étapes. La première concernera la liaison de 50 directions de l’éducation à l’administration centrale, la seconde 2000 lycées et 5000 collèges tandis que la troisième étape touchera 18.000 écoles primaires.

Le lancement officiel de la connexion de 50 directions de l’éducation aura lieu avant la fin de l’année 2012, a fait savoir M. Baba Ahmed.

Par ailleurs, le ministre de l’Education a précisé pour le grand bonheur de nos charmantes petites têtes blondes que le contenu du livre scolaire a été totalement numérisé et se trouve sur des CD-ROM à l’Office National des Publications Scolaires (ONPS) et que ces derniers pourraient bientôt être mis sur une base données, sur laquelle ils pourront être consultés par les élèves ainsi que les enseignants et ce, pour enfin se débarrasser définitivement du fardeau cauchemardesque du cartable scolaire qui a créé plus de hernies discales que de génies.

La fondation Mozilla n’est guère ravie et se choppe un gros coup de blues, et ça se comprend. Entre février 2011 et juillet 2012, elle aurait perdu entre 6 et 9 millions de téléchargements en raison de l’absence d’écran de choix du navigateur dans Windows 7.


Source : Mozilla.org
Cité par le site ZDNet.fr, Harvey Anderson, le directeur juridique de la fondation, a affirmé que le taux de téléchargement a ainsi chuté à 20 000 par jour durant cette période.

Une fois que cette écran a été remis en place, les téléchargements ont bondi de 150% à presque 50 000 par jour.

Pour autant, une procédure a été ouverte par la commission européenne qui attend désormais les explications de Microsoft quant à ce manquement à ses obligations légales.

Le chiffre communiqué par Mozilla ne tombe donc pas du tout par hasard. Microsoft risque une amende équivalente à 10 % de son chiffre d’affaires en 2011, soit 7 milliards de dollars.

A votre avis, complot, ou pas complot ? Mystère et boule de gomme.

Le dernier OS de Microsoft, Windows 8, sorti le 26 octobre dernier à travers le monde, devrait débarquer chez nous au début de l’année prochaine, et plus précisément en janvier.


Source photo : TechRadar
Selon le communiqué de Microsoft Algérie, l’OS sera disponible en deux versions : Windows 8 et Windows 8 Pro. Déjà vendu à 4 millions d’exemplaires, le dernier né de la firme de Redmond signe un remaniement de Windows, selon le PDG de Microsoft Algérie.

Le site officiel de Microsoft offre également la possibilité de passer à la dernière version de son OS en achetant une licence, professionnelle ou grand public.

En sus de la mise sur le marché du Windows 8, Microsoft Algérie a tenu à rappeler la mise hors service de deux autres produits maison, à savoir Windows-XP et Microsoft Office 2003 et ce, avant avril 2014.

Amenés à les remplacer à terme, Windows 7 et Office 2010 sont d’ores et déjà disponibles en attendant la mise en vente de Windows 8 et Office 2013.

Marketing sous reseau et la revolution Electronic - le 05/11/2012 - 12:09 par zinou31
Bien arrivé En Algérie!!!
L'opportunité QNet est à la disposition de toute personne désireuse et capable de travailler d'arrache-pied dans un secteur dynamique en plein essor.

Conditions requises

Le marketing de réseau permet aux vendeurs de choisir leurs horaires et leur lieu de travail et ne nécessite qu'un investissement financier limité. En outre, aucune qualification spécifique n'est nécessaire pour devenir vendeur pour le compte d'une entreprise de marketing en réseau. En effet, l'entreprise propose une formation visant à développer les compétences nécessaires, ainsi qu'une formation en marketing. Ce volet formation fait partie intégrante des opportunités d'affaires proposées.

Une opportunité véritablement unique

L'opportunité Qnet est basée sur une plateforme de commerce électronique et concerne principalement la promotion et la vente de nos produits à des clients et à d'autres entrepreneurs comme vous. Le marketing de réseau est un moyen viable et efficace de générer des revenus supplémentaires ou de remplacer entièrement un salaire, notamment au cours de périodes économiques difficiles. Cela est particulièrement vrai au cours des périodes de récession, dans la mesure où l'industrie du marketing de réseau se développe tout de même au cours de celles-ci et, bien évidemment, représente aussi un choix de carrière attrayant lorsque  l'économie est plus stable.

Votre rôle

Comme pour toute opportunité, la réussite se mesure à l'aune de ce qu'en fait une personne. Les activités QNet ne sont pas destinées aux personnes qui cherchent une solution facile, ni un « plan pour faire fortune rapidement ». À l'instar de ceux qui ont déjà connu le succès grâce à QNet, vous devez travailler dur, penser intelligemment, rester engagé, être préparé à affronter les échecs du départ et être engagé à suivre à la lettre le plan commercial établi et éprouvé. QNet vous procure tous les outils nécessaires pour couronner vos affaires de succès.

Un travail qui s'adapte

Un avantage réel de l'opportunité d'affaires réside dans le fait que vous pouvez réellement adapter votre activité, afin de l'intégrer dans votre vie et vos habitudes actuelles. Un autre avantage tout aussi excitant réside dans le fait que vous pouvez devenir votre propre patron et obtenir une indépendance financière selon vos PROPRES critères.