En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Elabweb_Titre.png

Nouvelles

Oracle 11g r2: travailler moins pour gagner plus - le 27/09/2009 - 22:43 par bellaouar

Oracle 11g r2: travailler moins pour gagner plus

Tel pourrait être le slogan d’Oracle en présentant en France la version 2 de Oracle 11g, la base de données leader du marché. L’éditeur en a profité pour rappeler les multiples rachats dont Sun il y a quelques mois. L’objectif de l’éditeur est de proposer une approche complète aussi bien technique, applicative que métier. 

Sur la base de données, Oracle 11g r2 introduit beaucoup de changement. Un mot d’ordre : réduction des coûts, de l’administration, du stockage. Cette r2 a l’ambition d’amélioration les performances moyennes d’un facteur 10, de diviser par deux le temps d’administration ou encore de réduire le stockage et les besoins en stockage. Tout ceci passe pour de nouvelles fonctions. Une des fonctions phare est partitionnement dynamique en cluster. Le serveur assigne à la volée le ou les serveurs pour telle table et de découper les tables trop importantes pour augmenter les performances. Il s’agit aussi de mieux utiliser chaque serveur du cluster et éviter un gaspillage des ressources. Bref, le slogan « acheter du matériel pour augmenter les capacités » ne tient plus. Cela passe aussi par une consolidation de l’analyse des données et de business intelligence que cette r2 renforce et intègre dans le SGBD. La gestion dynamique du stockage et la compression sont là pour mieux utiliser le volume de stockage et faire du stockage utile et non du stockage statique, consommateur inutile de ressource. 

Plusieurs questions annexes restent poser et auxquelles Marx Townsend (vice président database product management Oracle) a tenté de donner des éclaircissements :

  • - Quid de la version gratuite Express : elle devrait être disponible d’ici un an
  • - Quel avenir pour MySQL : pas de commentaire pour le moment. Nous faisons l’analyse que MySQL peut attaquer un marché échappant à Oracle : la TPE et PME, segments sur lesquels Microsoft s’attaquent fortement avec SQL Server. MySQL pourrait être un redoutable concurrent et favoriser l’implantation d’Oracle
  • - Oracle s’ouvrira-t-il à d’autres plates-formes Cloud que Amazon : pas pour le moment.
  • - Une édition en ligne à l’image de SQL Server est-elle prévue : rien de prévu sur ce domaine. 
  • - Suite au rachat de Sun, va-t-il avoir une migration d’Eclipse vers Netbeans : pas de précisions sur cette question.

Actualité des SSII - Rédigé le mardi 22 septembre 2009 par François Tonic

Programmez! le magazine de développement.